Forum de Publicités sur le thème Fantasy. Plein de moyens possibles de faire connaître ton forum/site/blog.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
19/09/2017 :
>>10/09/17 : titre
27/06 :
>>25/06 :
>>28/06 Hebergeur d'image
>>22/06 :
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
RASMUS chat absence avis asgard tout esprit frêne city faut speleers atlantic Game code ailleurs anniversaire laboratoire actualisation eiden animations forum legend pour CITE recettes commandes
Derniers sujets
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier
Sujets similaires

Partagez|

Les troubles Dys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:31

Je ne savais pas vraiment où mettre ça donc je l'ai mis là mais si jamais vous estimez qu'il a sa place ailleurs, pas de soucis pour le déplacer.

Signes comportementaux


         Comportement général de l'enfant dyslexique                                                                                                            

o    Il semble distrait, ne se souvient pas de ce qu’on lui a dit, se disperse et rêve souvent.

o    Il a du mal à soutenir son attention, il peut paraître hyperactif ou absent.

o    Il se perd facilement et n'a pas la notion du temps qui passe.

o    Il ne peut différencier des sons et/ou des graphies proches.

o    Il commet des erreurs surprenantes de lecture, d’orthographe, de copie… ; ses erreurs sont spécifiques et déviantes.

o    Il s'exprime bien à l'oral, mais est incapable de lire, d'écrire ou d'orthographier au niveau de sa classe.

o    Il surprend par certaines compétences, inattendues du fait de ses difficultés par ailleurs.

o    Il apprend plus facilement à travers la manipulation, les démonstrations, l'expérimentation, l'observation et les supports visuels.

o    Il se croit bête, a peu d'estime de lui-même : niveau de frustration et de stress élevé face à la lecture et aux contrôles. Il dissimule ses faiblesses grâce à des stratégies ingénieuses de compensation.

o    Il est étiqueté paresseux, sot, peu soigneux, immature, "manque de travail" ou "avec des problèmes de comportement ".



   Vision, lecture et d'orthographe                                                                                                                              

     o    Lorsqu'il lit ou écrit, fait des répétitions, des substitutions, des omissions, des additions, des transpositions et des inversions de lettres, de chiffres et/ou de mots.

o    Il se plaint de ressentir ou de voir des mouvements non existants lorsqu'il lit ou écrit.

o    Il a une orthographe phonétique et incohérente.



   Audition                                                                                                                                                                          

o    Il souffre d'hypersensibilité auditive et est facilement distrait par les bruits.



   Graphisme et motricité  
                                                                                                                                             

o    Il a du mal à écrire ou à copier, a une écriture irrégulière ou illisible. Il peut éventuellement mal tenir son crayon.

o    Il confond souvent la droite et la gauche, au dessus/ au dessous, devant/derrière, en haut/en bas.



   Gestion du temps                                                                                                                                                        

o    Il a du mal à lire l'heure, à gérer son temps, à intégrer l'information ou les tâches séquentielles, à être à l'heure.

o   Pour compter, il a encore besoin de ses doigts ou d'autres accessoires. Il connaît la réponse mais ne sait pas la présenter par écrit.



   Mathématiques                                                                                                                                                              

Il est bon en arithmétique mais se trouve en difficulté avec les problèmes (compréhension du langage).



   Mémoire et cognition                                                                                                                                                    

o   Il souffre d'une mémoire faible pour les séquences, les faits et les informations qui n'ont pas été expérimentées personnellement.

o   Sa mémoire à court terme et de travail est déficitaire.

o    Il pense essentiellement en images et en « ressentis » et non en sons et en mots (peu de dialogue interne).

o    Il peut jouir d'une bonne mémoire à long terme pour les expériences personnelles, les lieux et les visages.



   Comportement, santé, développement et personnalité                                                                                      

Extrèmement désordonné ou alors maniaque de l'ordre.
Peut-être le bouffon de la classe, le fauteur de trouble ou alors trop discrêt.
A été précoce ou, au contraire, en retard dans les étapes de son développement (marcher à quatre pattes, marcher, parler, faire ses lacets…).
Sujet aux otites, aux allergies.
Peut être un gros dormeur ou, au contraire, avoir le sommeil léger. Enurésie.
Seuil de tolérance à la douleur particulièrement élevé ou faible.
Un sens élevé de la justice. Très sensible. Perfectioniste.
Cauchemars répétés, angoisses ou terreurs nocturnes.
Les erreurs et les symptomes augmentent de façon significative sous la pression de l'incertitude, du temps, du stress ou de la fatigue.


Ces troubles sont innés, mais certains enfants victimes d’un traumatisme crânien ou opérés et soignés pour une tumeur cérébrale peuvent également présenter des troubles cognitifs spécifiques gênant la poursuite de leurs apprentissages.

On regroupe ces troubles en 6 catégories :
• Les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit, communément appelés dyslexie et dysorthographie.
• Les troubles spécifiques du développement du langage oral, communément appelés dysphasie.
• Les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales, communément appelé dyspraxie.
• Les troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives, communément appelés troubles d’attention avec ou sans hyperactivité.
• Les troubles spécifiques du développement des processus mnésiques.
• Les troubles spécifiques des activités numériques, communément appelés dyscalculie.

Combien sont les DYS?
Les chiffres varient normalement selon les études, selon les pays et selon les époques. Selon la nature des troubles que l’on inclut dans l’étude, selon le degré de sévérité pris en compte, les chiffre varient de 1 à 10%.
En France on parle de 6 à 8% de troubles dys. On peut dire que 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques, et 2% sont dysphasiques.
Aucune étude fiable n’a donné un chiffre des troubles DYS en France.

Read more: http://www.dyslexia.com/library/french/signes.htm#ixzz3lpiyqtdt





Un petit exemple pratique ici afin que vous voyez par vous même ce que vit un enfant dys
http://www.ffdys.com/wp-content/uploads/2009/10/HISTOIRE2COMPRENDRE.pdf


Citation :


C’est quoi être dyslexique ?

Témoignage d’un enfant dys



Quand on est dyslexique, on est:

     Perdu dans l’espace et dans le temps.
     Désorganisé.
     Face à des non- mots en permanence.
     Perdu face à un langage dirigé ( « enlève ton manteau assied toi, prends ton cahier,..).
     Une « tête à claques »: on parvient à faire des choses difficiles, mais on bloque sur des choses automatisées
     Perdu devant des multitâches.
     Très très mauvais en orthographe.
     Vite fatigué.
     Parfois dépressif.
     Très à l’écoute des autres, très empathique.
     Très créatif.



Quand on est dyslexique, on a:

     Une très mauvaise estime de soi.
     Une mémoire de travail défaillante.
     2 de tension : il y a toujours un grand temps de latence entre la question et la réponse.
     Tous les bruits qui nous arrivent en même temps.
     Un dégoût pour la lecture
     Une très mauvaise graphie.
     Un langage spontané décalé (on parle toujours hors contexte).
     Un énorme potentiel.
     Une capacité de travail décuplée.



Quand on vit avec un dyslexique, (voire deux), on doit:

     Gérer l’organisation du travail, du cartable, de l’emploi du temps.
     Gérer les déconvenues.
     Gérer les rivalités dans la fratrie.
     Gérer les devoirs
     Gérer les conduites chez les rééducateurs.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:33

REPÉRER L’ENFANT À RISQUE…



Dès la maternelle:

v  Retard de parole par rapport à l’âge

v  Retard dans l’utilisation de la syntaxe

v  Difficultés psychomotrices

v  Difficultés d’organisation spatiales et temporelles

v  Difficultés de compréhension du message parlé



Dès le CP:

v  Difficultés d’apprentissage de la lecture

v  Confusions entre les lettres et/ou les sons

v  Décalage entre les possibilités orales et la réalisation écrite

v  Difficultés de copie – lenteur

v  Écriture souvent malhabile, manque d’automatisme



En cours élémentaires & moyens:

v  Persistance d’une lecture laborieuse, lente

v  Difficultés de compréhension d’un texte

v  Difficultés de copie

v  Difficultés d’accès à la grammaire et à l’orthographe souvent phonétique

v  Apprentissage laborieux des leçons

v  Accès difficile à l’anglais



Des signes qui ne trompent pas:

 La complexification des mots et l’écriture différente du même mot dans un même texte

Ex: une eaudeure un corbo, un caurbo, un caurbeau





L’IMPORTANCE DU DIAGNOSTIC



>    Il est donc nécessaire de confirmer ou d’infirmer le diagnostic de dyslexie, qui seul permettra de mieux prendre en compte les difficultés spécifiques de l’enfant

>    La reconnaissance de la dyslexie d’un enfant permet une prise en compte spécifique, des adaptations à l’école, à la maison….



LES ÉTAPES DU DIAGNOSTIC

• Vérifier que l’enfant ne présente pas de troubles de la vue, de l’audition

• Bilan orthophonique

• Bilan pluridisciplinaire qui peut être fait dans un CMPP ou dans les centres référents (exemple à Lille : CRDTA du CHRU Lille ou Hôpital St Vincent)



IL EST DYSLEXIQUE …ET MAINTENANT

>  Le diagnostic est tombé, l’enfant est dyslexique et les parents ont l’impression que le ciel leur tombe sur la tête !

>  Pour l’enfant, cela devrait être un soulagement, il n’est pas nul, ni paresseux… il est juste DYSLEXIQUE !!!

>  Il faut savoir que l’enfant est et restera dyslexique, il s’agit désormais de lui donner les moyens de compenser ses difficultés.

>  Commence l’indispensable rééducation : orthophonie, psychomotricité, ergothérapie, suivi psychologique….




LES DYS-FICULTÉS À L’ÉCOLE


3 OBJECTIFS :

>   Lutter contre l’épuisement.

>   Aider l’élève à sortir d’une image négative de lui-même.

>   Aider l’élève à trouver des outils de travail adaptés à sa réussite scolaire.


FACE À LA LENTEUR :

   Laisser du temps pour apprendre, pour organiser leurs idées, pour restituer leurs connaissances.
   Eviter les tâches qui demandent trop de temps, comme la copie, faire des exercices à trous.
   Adapter les contrôles.
   Le servir en premier et ramasser en dernier.



FACE AU MANQUE D’ESTIME DE SOI :

   Valoriser les réussites.
   Dédramatiser les échecs en orthographe.
   Réfléchir à un travail de fond sur l’ordinateur, avec les correcteurs d’orthographe, présentation aisée, logiciel de reconnaissance vocale,…
   Le valoriser dans d’autres matières comme le sport ou l’art plastique.



FACE AUX DIFFICULTÉS DE CONCENTRATION :

   Placer l’élève au premier rang.
   Garder le strict nécessaire sur le bureau.
   Eviter les doubles tâches, savoir se taire pendant la copie du cours au tableau !!!



FACE AUX DIFFICULTÉS DE LECTURE :

   Si lecture difficile: Ne pas laisser l’élève lire à haute voix devant la classe, sauf si le texte est préparé.
   Si lecture plus aisée: Ne pas exclure l’élève de la lecture à voix haute.
   L’orienter vers les livres et les textes les plus faciles d’accès.
   Lire les énoncés, ou faire lire par un tuteur.
   Mettre le texte dans une pochette transparente de couleur.



FACE AUX DIFFICULTÉS DE PRISE DE NOTES :

Pour bien apprendre; il faut de bons supports :

   cours dactylographiés: sans trop d’informations, et des priorités dans les infos
   distribués avant le cours ou après le cours.
   cours à trous que l’élève remplit pendant le cours.
   cours sur clé USB.
   cours photocopiés sur un autre élève
   faciliter l’accès à la photocopieuse du secrétariat ou du CDI.
   vérifier la tenue de l’agenda
   Comment faire l’exercice n° 12 page 163 quand  il n’y a que 150 pages dans le livre? En fait, il fallait lire n° 21 page 136.





UTILISER DES LOGOS POUR LES CONSIGNES



FACE AUX ÉVALUATIONS :

   Lire les consignes.
   Clarifier les objectifs.
   Limiter les exigences.
   Ne pas sanctionner l’orthographe.
   Servi en premier, ramassé en dernier.
   Adopter la triple notation : normative, sommative, formative.



>    Utiliser les évaluations comme moyen d'adapter ou piloter les apprentissages pour le professeur et non comme un système de sanction des inaptitudes des élèves.

>  On soulignera toujours dans l'évaluation d'un élève ses points forts et ses progrès ainsi que les nouveaux buts, adaptés à chaque élève, qu'il doit tendre à atteindre.



FACE AUX DIFFICULTÉS EN LANGUE:

   Privilégier l’oral.
   Ne pas sanctionner l’orthographe accepter les mots, même écrits phonétiquement, cela prouvent quand même que la leçon a été apprise.





LES LANGUES, LA BÊTE NOIRE DES DYS :



Langue transparente / Langue opaque

1 % de dys en Chine et au Japon

3 % au Venezuela

5 % en Allemagne

20 % dans les pays de langue anglaise.



En anglais:

1 000 graphèmes pour 40 phonèmes.



En français:

190 graphèmes pour 35 phonèmes.



En italien:

33 graphèmes pour 25 phonèmes.



L’allemand et le finlandais sont des langues très régulières, donc plus facile à apprendre.





POUR UN 5 À 7 SANS CRISE ! LE TRAVAIL À LA MAISON



3 OBJECTIFS :

>    Le tutorat:

Avoir un bon binôme, proche de la maison, patient et compréhensif !

>    Le renforcement:

Expliquer et renforcer les notions vues en classe et vérifier quelles sont acquises :

   Sous d’autres angles
   De façon plus ludique qu’en classe
   Partir d’un exemple.

>   Le contournement:

   Contourner le handicap pour pouvoir acquérir les mêmes connaissances que les autres:
   Contourner les difficultés en copiant l’exercice et ne laissant que des trous pour les terminaisons

>    Autoriser la calculatrice pour résoudre les problèmes.



TRUCS & ASTUCES DE MAMAN:

      S’installer, faire le point sur ce qu’il y a à faire.
       Commencer par la leçon ciblée.
       Choisir une seule notion ( a = avait       ou / et à = avec)
       Partir d’un exemple concret.
       Savoir lire une consigne.
       Les 3 bonnes questions: 1) Qu’ai-je compris ? 2) Est-ce possible ? 3) Puis-je faire cet exercice avec les informations reçues ?
      Fractionner les tâches à faire.
      Organiser les devoirs (les numéroter).
      Organiser le cartable.



LA LEÇON, L’AUTRE BÊTE NOIRE DES DYS :



Le cours est mal copié en classe:

= Retaper le cours sur l’ordinateur

•      Pour supprimer les fautes

•      Pour éliminer les ratures

•      Pour soigner la présentation

•      Pour résumer l’essentiel

•      Pour avoir sa propre mise en page

>  La police d’écriture comic est la plus lisible.

>  C’est là que le logiciel de reconnaissance vocale peut aider grandement.

•      Utiliser des correcteurs de toutes sortes

•      Blanc

•      Stylos à encre et effaceurs

•      Stylos « pilot » gommables

•      Crayons de bois, …



Apprendre les leçons

Sachant que nous retenons:

-   10 % de ce que nous lisons

-   20 % de ce que nous entendons

-   30 % de ce que nous voyons

-   50 % de ce que nous voyons et entendons

-   80 % de ce que nous disons (la reformulation)

-   90 % de ce que nous disons en le faisant.



>    La connaissance, c’est, en permanence, s’habituer à construire mentalement.

>    Lorsque l’enfant tarde à donner une réponse, il faut respecter son temps de silence, de recherche mentale.

>    En fait, il faut penser à lui demander s’il a les informations dans sa tête.

>    Dans l’affirmative, commencer à lui poser une question car on sait qu’il a pu CODER sa connaissance.

>    CODAGE = représentation mentale de ce qui est perçu ou appris.



LE TEXTE IDÉAL:



Police lisible

     Helvetica, Arial, Comic sans ms, Tahoma, Rosemary Sasson (www.clubtype.co.uk)
     Chercher la « bonne » police avec l’enfant
     Taille 14 ou 16
     Essayer gras et italique
     Interligne
     1,5 minimum
     Espacement double entre les mots
     Pas de justification en fin de ligne, sinon les espaces entre les mots n’ont pas tous la même largeur
     1 proposition par ligne
     Utilisation de fenêtre de lecture
     Code couleur:
     1 couleur par ligne ou découpage syllabique
     Recherche des contrastes
     Ecriture claire sur fond de couleur





LES LOGICIELS D’AIDE



>  Tape touche: pour se servir du clavier sans regarder

>    Dragon naturally speaking : logiciel de reconnaissance vocale, pour les productions d’écrits et les résumés de texte

>    Kaliparle: logiciel de lecture de texte

>    COD: Logiciel correcteur d’orthographe

>    Medialexie: Logiciel complet d’aide spécifique pour les Dys





LES LIVRES



> 100 idées pour venir en aide à un élève dyslexique, Gavin Reid et Shannon Green, éditions Tom Pousse

ISBN : 978-2-35345-010-7



>  Le tiroir coincé, Dr Anne-Marie Montarnal, éditions Tom Pousse

ISBN : 978-2-35345-018-3



>  Dyslexie ou difficultés scolaires au collège, Ouvrage collectif coordonné par Dominique Crunelle éditions scérén

ISBN : 978-2-86623-513-0



>  Troubles du langage et apprentissages, Recherches, revue de didactique et de pédagogie du français, éditions recherches  n°49 - 2008

http://revue.recherches.free.fr







LES SITES INTERNET:



>  Association APEDYS

Association de Parents d’Enfants DYSlexiques

http://www.apedys.org



>  BRAIN POP

http://www.brainpop.fr/fr/category_24/subcategory_538/subjects_2062



>  INSERM

Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale.

http://www.inserm-actualites.com

http://www.dailymotion.com/video/x9xpck_dyslexiebilan-des-donnees-scientifi_tech



>  IEN HEA

www.inshea.fr

Rubrique NRAS





NE PAS ATTENDRE DE VERITABLE « GUERISON »

mais des améliorations importantes sont possibles.

>> Avec une rééducation et des aménagements adaptés, beaucoup d’enfants

« DYS » peuvent compenser leur déficit et suivre une scolarité normale. Certains peuvent suivre des études supérieures.
>> Soyez patients, positifs et vigilants…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:34

Lien vers une petite galerie de personnalités Dys très connues dont on ne soupçonne pas forcément qu'ils sont dys si l'on n'est pas au courant

http://www.apedys-vendee85.fr/galerie-16-galerie-de-portraits-de-dys-celebres.html
https://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.apedys.org/dyslexie/telechargement/dys.jpg&imgrefurl=http://www.apedys.org/dyslexie/article.php?sid%3D964&h=1248&w=853&tbnid=vZa-2emdXTi26M:&tbnh=99&tbnw=68&usg=__rBdc5RhtpHq4n4Oeadp-eaoTliA=&docid=jYH4CsxJMDeI9M&sa=X&ved=0CDgQ9QEwA2oVChMIk8qLxNb5xwIVS9oaCh2HMA7N

Très encourageant pour nos enfants de voir des gens dont ils ont entendu parler ou même vu dans un film être comme eux, je vous l'assure.


Et si vous êtes parents, ne vous découragez pas, rejoignez une association je vous assure que c'est utile et ça fait du bien de ne pas être seul avec son trouble ou celui de son enfant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Féminin Gémeaux Messages : 9671
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 37


MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:43

Merci Eiden de tous ces articles très intéressants mais pour être Dyslexique ou Dys, faut-il avoir tous ces "problèmes" cités ou quelques-uns seulement parmi toute la liste ? Ou une majorité ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:47

Disons qu'on peu tout avoir, en avoir qu'une partie etc.. cela dépend de la personne, mais je crois qu'à partir de deux ou trois signes il faut en parler avec son médecin ou penser à voir un des nombreux spécialistes en rapport avec le problème (orthophoniste, orl, pédopsychiatre, ergothérapeute, psychomotricien etc...)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Féminin Gémeaux Messages : 9671
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 37


MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:54

Merci de ta réponse Eiden mais j'ai une autre question qui me vient : Si un de ces troubles est perçu et donc présent chez quelqu'un, cela fait-il de lui un Dys du coup ou ça peut être pour une toute autre raison que ces troubles sont là ? Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:56

Je crois qu'il faut cumuler plusieurs de ces troubles pour parler véritablement de dys quelque chose mais après dépend, parce que tous les troubles ne sont pas notés, là ce sont notés que les plus fréquents.
Donc il faut voir le trouble en question et la manière dont l'enfant ou la personne réagit tous les jours aux situations habituelles de la vie de tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Féminin Gémeaux Messages : 9671
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 37


MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 20:59

D'accord, donc si un enfant a certains de ces troubles mais le vit bien, ne sent pas offusqué du tout et si l'enseignant/e n'a rien dit de spécial, ça ne veut donc pas dire qu'il est Dys, ça peut juste être passager, c'est cela et n'avoir donc rien à voir avec la Dyslexie ou autres ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 21:02

De toute façon, une personne qui est dys finira toujours forcément par bloquer sur quelque chose à un moment donné, donc si une personne à quelques uns de ces troubles mais qu'il n'a pas de retard à l'école, n'est pas en difficultés c'est surement du à quelques soucis passagers mais après le mieux c'est encore de s'en assurer en en parlant avec un spécialiste. A l'école on peu demander à faire un bilan avec le psychologue scolaire, qui lui fera quelques tests tout gentil avec l'enfant et pourra dire si oui ou non il y a un soucis véritable ou pas.

Après je ne suis pas médecin, je ne parle que d'après mon expérience à ce sujet. Etant dys moi même et maman d'un dys sévère qui a bien du mal à s'en sortir avec l'école.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Féminin Gémeaux Messages : 9671
Date d'inscription : 03/06/2015
Age : 37


MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 21:05

D'accord, merci de toutes ces précisions. L'an dernier, la médecin scolaire m'a dit que mon loulou n'avait aucun retard mais comme il a certain de ces troubles, en lisant tes articles, je me posais du coup des questions sur tout cela.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar




MessageSujet: Re: Les troubles Dys Mar 15 Sep - 21:11

Il faut faire attention, surveiller et quand tu vois que quelque chose ne va pas, parle en avec ton fils et son instit, histoire de voir que tout va bien.

Il y a aussi parfois les enfants précoces qui peuvent avoir certains de ces troubles, plus niveau comportemental).

Mais le plus important est de ne jamais laisser un enfant en souffrance, donc si vraiment tu t'inquiètes et que tu as envie ou besoin d'être rassuré, demande à faire un bilan orthophonique, demande à ton médecin avant sinon ce n'est pas remboursé par la sécu, ou bien adresse toi à une PMI ou parfois tous les spécialistes sont regroupés. Ou il existe aussi des centres du langage, tu y passes la journée mais au final tu sais exactement ce qu'il en est.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les troubles Dys

Revenir en haut Aller en bas
Les troubles Dys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» troubles de personnalité ?
» amour de loufiat, on vivra en eaux troubles toi et moi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantasy Pub :: Discussions et Ecrits personnels :: Discussions :: Autres-